Page:LeMoine - Ornithologie du Canada, 1ère partie, 1861.djvu/34

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

invité poliment à venir partager mon souper. On le rencontre dans tous les bois isolés, même en plein jour et aux approches de la nuit. S’il y a apparence de pluie, il se met à rire plus fort que jamais ; son waah, waaha pénètre dans les retraites les plus reculées, et ses camarades lui répondent avec des tons étranges et discordants ; on serait tenté de croire que la nation des Hiboux célèbre une fête extraordinaire. Lorsque l’on s’approche d’un de ces oiseaux, ses gestes deviennent d’une bizarrerie inexprimable, son attitude droite change, il baisse la tête et incline son corps ; les plumes de sa tête se hérissent et l’enveloppent comme d’une fraise ; il roule ses yeux comme un aveugle et exécute avec son cou des mouvements anguleux comme s’il était disloqué. Il suit pendant tout ce manége les moindres mouvements de l’étranger et, s’il soupçonne de mauvaises intentions, il s’envole, puis s’arrête le dos tourné, fait subitement volte-face, comme un conscrit qui apprend l’exercice et recommence à examiner l’inconnu qui s’approche de lui. Si l’on tire sur lui et qu’on le manque, il fuit au loin et, quand il a gagné le large, il fait entendre son éclat de rire avec pompe. Pendant le jour, il se laisse assaillir par les petits oiseaux, et semble saisi de frayeur ; si un écureuil s’approche de lui, il prend la fuite devant ce timide animal, qu’il va manger tout à l’heure, aussitôt que le soleil sera couché. »

Dimensions, 18 × 40.



LE HIBOU À AIGRETTES COURTES.[1]
(Short-eared Owl.)


Le Hibou à aigrettes courtes habite ordinairement les cavernes, les bâtiments en ruines, les creux des vieux arbres et les forêts montueuses ; il

  1. No. 52. — Brachyotus cassinii. — Baird.
    Otus brachyotus. — Audubon.