Page:Le Roman du Renart, 1826, tome 4.djvu/482

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Besquit : biscuit.
Beuban : vanité, arrogance, orgueil.
Bevée : gorgée.
Bevrage : breuvage.
Biek : bec.
Biel : bel, beau, agréable ; avoir son biel, être content.
Bienvignier : féliciter, complimenter, saluer.
Bierfroi : beffroi, tour de bois qu’on construisait pour découvrir ce qui se passoit dans une ville assiégée. Elle étoit posée sur des roues qui servoient à la conduire où l’on vouloit faire l’attaque.
Bieste : bête ; bestia.
Bievre : espèce de loutre et de castor ; fiber.
Bille : bâton, canne.
Bise : petite miche de pain blanc qu’on donnoit aux écoliers.
Bisse : biche.
Blade : flatterie.
Blader : flatter ; de blandiri
Blance : blanche.
Blanda : flatta, caressa, amadoua.
Blandour : flatteur.
Blangier : caresser, cajoler.
Blason : l’écu d’armes et ses couleurs.
Boce : bosse.
Boe : boue.
Bohort : personnage du roman de Tristan.
Boif : je bois.
Boin : bon.
Boinement : bonnement.
Boisdie : tromperie, fraude, dol, perfidie, hypocrisie.
Boiser : tromper, ruser.
Bon : volonté, plaisir.
Borde : fausseté, mensonge, raillerie, plaisanterie ; borde mal taillie, mensonge maladroit.
Bordeler : fréquenter les mauvais lieux.
Bordelier : débauché.
Bordiau : lieu de débauche.
Bos : bois, forêt ; bœuf.
Boskés : nom donné à l’écureuil par l’auteur.
Bouce : bouche.
Boucier : boucher.
Boucler : bouclier.
Bougon : grosse flèche, trait d’arbalète.
Boukiu : verrou.
Bouline : nombril.
Boulir : bouillir.
Bourde. Voy. Borde.
Bours : ville, cité entourée de murs ; de burgus.
Bous : bouc.
Bouteillier, boutillier : échanson, celui qui a soin de la cave. L’auteur paroît faire allusion à quelque grand seigneur revêtu de cette charge.