Page:Leblanc - Contes Heroïques, parus dans Le Journal, 1915-1916.djvu/41

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

C’était la chose du monde la plus incroyable. Le père Quimbel, engagé volontaire ! le père Quimbel, que ses rhumatismes enfouissaient été comme hiver, sous la cloche vitrée de son comptoir ! le père Quimbel partant comme soldat, couchant dans les tranchées et se battant comme un poilu ! Un tel acte était si anormal que lui-même paraissait gêné de l’avoir accompli et qu’il s’excusa en disant :

— Eh bien, voilà, la maison me semblait un peu vide. Tu sais que ta mère s’en allait chaque jour soigner les blessés à l’hôpital. Je m’ennuyais. Autour de moi, les gens partaient au front…