Page:Leconte de Lisle - Histoire populaire du Christianisme, 1871.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

il est dit que les évêques, les prêtres et les clercs doivent s’abstenir de leurs femmes pendant qu’ils sont dans le service sacré. Nous n’en conclurons que ceci, c’est que les évêques et les prêtres étaient pour la plupart mariés à cette époque.

Le pape Marcellin était mort, le 24 octobre, an 304. Marcel ne lui succéda que trois ans après, Licinius étant empereur et Constantin auguste. Le pape Marcel mourut le 16 janvier, 310. Eusèbe lui succéda et mourut la même année. Miltiade fut élu en 311.

Fleury, dans son histoire ecclésiastique, rapporte à l’an 312 la vision de Constantin. Dans sa marche contre Maxence, il vit une croix dans le ciel, en plein midi, plus brillante que le soleil, et sur laquelle étaient inscrits ces mots : Par ce signe tu vaincras ! Constantin, qui était encore païen, persuada aisément à son armée que le miracle était réel, les trois quarts de ses soldats étant Chrétiens et habitués aux prodiges

Le pape Miltiade mourut le 10 janvier, 314. Sylvestre lui succéda.

L’Arianisme date de 319. Arius, prêtre d’Alexandrie, enseigna que le Fils est engendré, bien qu’il l’ait été avant les temps ; qu’il est d’une substance différente de celle du Père ; qu’il est variable de sa nature et capable de vice et de vertu. « Il fut conduit à cette hérésie, dit l’abbé Guyot, par la difficulté d’expliquer l’accord de l’unité et de la trinité en Dieu. »

Le mot difficulté nous semble une expression trop mitigée. « Comment, continue le savant abbé,