Page:Leconte de Lisle - Histoire populaire du Christianisme, 1871.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Rome. Il brûla la bibliothèque Palatine fondée par Auguste et tous les exemplaires de Tite-Live qu’il put découvrir. Aucun des conquérants Barbares qui s’étaient emparés de l’Italie ne fit plus de mal que lui à l’intelligence humaine. Il n’était pas non plus très-doux pour les schismatiques. « Quelque vertueux que puisse être un schismatique, dit-il dans une lettre à Secundinus, brûler éternellement est le seul lot qu’il ait à attendre. »

Jean le Jeûneur, évêque de Constantinople, ayant pris le titre d’évêque universel, Grégoire écrivit contre cette prétention en faisant remarquer que le titre d’évêque universel réduisait tous les évêchés à un seul ; que lui, Grégoire, rejetait bien loin, en ce qui le concernait, un honneur qui diminuerait les honneurs, les droits et la dignité de ses frères, attendu que rien n’était plus contraire à l’Évangile et aux canons ; et qu’il fallait conclure de cette prétention de Jean le Jeûneur que le règne de l’Antéchrist était proche : Propinqua jam Antechristi esse tempora.

Les successeurs de saint Grégoire le Grand n’ont 
point partagé son opinion.



Fin du sixième siècle.