Page:Leconte de Lisle - Histoire populaire du Christianisme, 1871.djvu/93

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

même puni de mort. Nous verrons que les papes ne voulurent jamais obéir aux décrets de ce Concile.

Léon VIII mourut en avril et Benoît V en juillet 965. Jean XIII fut élu le 1er octobre.

En 969, l’empereur d’Orient, Nicéphore, voulut contraindre les évêques de déclarer martyrs ceux qui étaient tués en combattant les Musulmans, auxquels on donnait le nom de Sarrasins. Notons en passant que Sarrasin vient du mot arabe Scharqyyn, qui signifie Orientaux. Nicéphore fut égorgé dans son lit, pendant qu’il dormait.

Le pape Jean XIII mourut le 6 septembre 972. Benoît VI lui succéda.

Ce fut cette année-là que Crescentius, fils de Théodora et de Jean X, enferma le pape au château Saint-Ange et fit élire Boniface VII. En 974, Benoît fut étranglé dans sa prison et Boniface fut chassé de Rome. Donus II lui succéda et mourut en octobre 975. Il eut pour successeur Benoît VII ; mais, celui-ci étant mort en 984 , Boniface, qui s’était retiré à Constantinople, rentra à Rome, déposa Jean XIV qu’on avait élu dans l’intervalle, l’enferma au château Saint-Ange et l’y laissa mourir de faim. En ce temps-là, peu de Souverains pontifes finissaient régulièrement.

Boniface VII, le protégé de Crescentius, mourut en décembre 985. Jean XV lui succéda. C’était le fils d’un prêtre romain.

Le pape Jean XV étant mort le 30 avril 995, l’empereur Othon II fit élire un de ses neveux qui prit le nom de Grégoire V ; mais, deux ans après, Crescentius chassa Grégoire et nomma pape le