Page:Lenéru - La Triomphatrice.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
22
la triomphatrice


Scène 3

Flahaut, Brémont



Brémont, à Flahaut qui feuillette un livre.

Elle a beau dire, elle n’est pas assez rosse.


Flahaut, ironique.

Vous trouvez ?


Brémont.

On l’embête du matin au soir.


Flahaut, sans lâcher son livre.

C’est bien mon avis.


Brémont.

Elle ne fiche plus rien. Depuis Jérôme, elle n’a rien donné.


Flahaut.

Attendons-la en mai. Nous verrons le bouquin.


Brémont.

Elle a mis trois ans à en venir à bout… Il y a toujours trente personnes chez elle.


Flahaut, acerbe.

Ainsi, nous par exemple, je me demande ce que nous faisons ici ?


Brémont.

Oh ! des intimes, des disciples…


Flahaut.

Vous imitez Claude, vous ?