Page:Les Eddas, trad. Puget, 2e édition.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fuit vers l’Italie. Les peuples de ce pays ne travaillaient pas, ils vivaient d’herbes, de glands, habitaient des grottes et des cavernes. Lorsque Saturne arriva en Italie, il changea de nom et se fit appeler Njord, présumant que, moyennant cette précaution, son fils Jupiter ne le trouverait pas facilement. Saturne apprit d’abord aux peuples de l’Italie à labourer et à planter la vigne : le sol était bon, il donna bientôt d’abondantes moissons, et Saturne fut proclamé roi. Il entra en possession de tous les royaumes de ce pays, où il fit bâtir beaucoup de villes.

8. Jupiter eut un grand nombre de fils ; des peuples puissants descendent d’eux. Dardanus, Hérikon, Tros, Ilus et Laomédon, père du grand roi Priam, étaient fils de Jupiter. Priam eut aussi beaucoup de fils ; l’un d’eux, Hector, a été l’homme le plus illustre du monde par sa force, sa taille et son habileté guerrière. Les historiens racontent que tous les Grecs d’Europe et d’Asie se réunirent pour attaquer les Troyens ; les dieux, qu’ils avaient consultés auparavant, leur firent cette réponse : Tout l’art humain ne pourra vaincre les Troyens, mais ils seront trahis par les leurs. » Ce qui arriva en effet. Tous les descendants des Troyens ont été célèbres, et particulièrement les Romains. Lorsque Rome fut bâtie, ses habitants s’appliquèrent, dit-on, à modeler leurs coutumes et leurs lois sur celles des Troyens leurs ancêtres. Plusieurs siècles après, Pompée, général romain, ayant dévasté l’Asie,