Page:Lesage - Histoire de Gil Blas de Santillane, 1920, tome 1.djvu/142

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


contrepoil, et mettre une moustache en papillotes. Mais je n’ai pu résister davantage au violent désir que j’ai de retourner dans ma patrie, d’où il y a dix années entières que je suis sorti. Je veux respirer un peu l’air natal, et savoir dans quelle situation sont mes parents. Je serai chez eux après-demain, puisque l’endroit qu’ils habitent, et qu’on appelle Olmedo, est un gros village en deçà de Ségovie.

Je résolus d’accompagner ce barbier jusque chez lui, et d’aller à Ségovie chercher quelque commodité pour Madrid. Nous commençâmes à nous entretenir de choses indifférentes en poursuivant notre route. Ce jeune homme était de bonne humeur et avait l’esprit agréable. Au bout d’une heure de conversation, il me demanda si je me sentais de l’appétit. Je lui répondis qu’il le verrait à la première hôtellerie. En attendant que nous y arrivions, me dit-il, nous pouvons faire une pause : j’ai dans mon sac de quoi déjeuner. Quand je voyage, j’ai toujours soin de porter des provisions. Je ne me charge point d’habit, de linge et d’autres hardes inutiles : je ne veux rien de superflu. Je ne mets dans mon sac que des munitions de bouche, avec mes rasoirs et une savonnette : je n’ai besoin que de cela. Je louai sa prudence, et consentis de bon cœur à la pause qu’il proposait. J’avais faim, et je me préparais à faire un bon repas : après ce qu’il venait de dire, je m’y attendais. Nous nous détournâmes un peu du grand chemin pour nous asseoir sur l’herbe. Là, mon garçon barbier étala ses vivres, qui consistaient dans cinq ou six oignons, avec quelques morceaux de pain et de fromage ; mais ce qu’il produisit comme la meilleure pièce du sac fut une petite outre remplie, disait-il, d’un vin délicat et friand. Quoique les mets ne fussent pas bien savoureux, la faim qui nous pressait l’un et l’autre ne nous permit pas de les trouver mauvais ; et nous vidâmes aussi l’outre, où il y avait environ deux pintes d’un vin qu’il se serait fort bien passé de me vanter.