Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DIOCÈSE METROPOLITAIN DR SENS. m

AUTRES FOUILLÉS ET LISTES DES BÉNÉFICES.

. n Du compte des décimes du dioceze de Sens, Nevers et Auxerre, rendu par maistre Guyon~BourgoIn, pour l’année mil cinq cens seize, a esté extraict la recepte d’icelluy qui ensuit.

Archives nationales. Agence .’générale du clergé, G’* i, f" i r° à x6 v° (pour le diocèse de Sens).En latin.

. < Sens. -Département, sur les bénénclers dudict diocèse, de la taxe et l’octroy de l’an i568. »

Archives nationales, Agence générale du clergé, G~’ nog, en double exemplaire, pièces cotées jadis F 8~ et F 83. – Cet état comprend seulement l’église métropolitaine, les églises collégiales et les bénéfices réguliers.

. Estât et deppartement faict par M" les depputez du diocèse de Sens, pour la levée de xuft~ ru" xxui livres tournois, à quoy ledict diocèse a esté taxé pour sa part de l’aliénation permise en l’année i586. Du /i novembre ~586. »

Archives nationales, G~’ 1309, pièce cotée jadis F 8~. . «Index locupletissimus Lenenclorumomnunuetplurlum~locorumm diocesi Senonensi existentium. »

Pages i à Ça de la troisième partie du Grand PoaMc~t bénéfces de ~t~ranc~ des arcAe~sc/i~ (Paris, i6aG, in-8°). 11 reproduit une copie du remaniement du pnuillë de i35o environ, presque identique à la transcription contenue dans le manuscrit latin 6218 de la Bibliothèque nationale. On y a joint (p. 68-69) une liste des < bénéEces appartenants à Messieurs du chapitre de Senso.

. Bénénces dépendant du diocèse de Sens.

Première partie, paginée ta ni, du Pouillié ~ntM contenant les bénéfices de ~areAeMjc/tc de Sens et des ~’oc~e : de Troyes, .ta.rerre et A’ft-frf (Paris, Alliot, 16i8, in--t°). Ce pouillé, érriteu français, n’est le plus souvent qu’une traduction du pouiflé précédent. (’) Le manuscrit porte à tort Guzon.

Ou plus correctement piorum, confor-

mempnt :’)Ia leçon dumant~ccitlat !n 52 iS de la Bibliothèque nationale.