Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DIOCÈSE DE TROYES. xxxv

E.

. PouilHer du diocèse de Troyes, contenant tous les bénéhces du diocèse, leurs revenus et le nombre des communiants. < xvin*’ siècle. Manuscrit m-Mio de3~ pages, n° 6i65 des Nouvelles acquisitions françaises, ayant fait partie, an six" siècle, de la collection Dosnoyers. Je mentionnerai enfin, d’après l’Inventaire des archives de l’Aube, les sept liasses cotées G 15 g-16 5 qui renferment un certain nombre de rôles et de comptes des impositions payées par le clergé de Troyes, de i5~3 à i~8gM. LE DIOCÈSE ET SES CIRCONSCRIPTIONS DIVISIONNAIRES. Le diocèse de Troyes est issu de la civitas y/caM :Hm, mais on ne saurait affirmer que son territoire n’ait subi aucune modification au cours du moyen âge il peut en effet avoir originairement compris dans ses limites la circonscription administrative qui, désignée à l’époque carolingienne sous le nom du pagus Blesensis, donna naissance au doyenné de la Rivière de Blaise, enclavé entre les diocèses de Troyes, de Châlons et de Langres, et dépendant néanmoins du diocèse de ToulM.

Les monuments écrits des cinq derniers siècles de l’ancien régime attestent que le diocèse de Troyes comprenait un archiprétré, cinq archidiaconés et huit doyennés, répartis de la façon suivante ÀRCHIPKÉTRÉ DE LA VILLE ET DE LA BANLIEUE DE TROYES. ApcHiDiACONE DE TROYES ou GRAND ARCHiDiACONE. Doyennés de Troyes, de Villemaur, de Marigny et de Pont-sur-Seine.

ARCHiDiACONÉ DE SEZANNE. Doyenné de Sézanne. ARGH !Dico~E D’ÂRCis. Doyenné d’AreIs-sur-Aube. AncmDiAGONE DE MARGERiE. Doyenné de Margerle. ARCHIDIACONÉ DE BRIENNE. Doyenné de Bnenne. Chacune des circonscriptions qu’on vient d’Indiquer représente un pagus ou une fraction de p~{M de la période franque. C’est du démembrement du pagus T’rï’c~MMtM ou Troiesin que provient l’archiprètré de la Ville et de la Banlieue, II. d’Arbois de Jubainville, Ltt’e/~afre xommaire des archives départementales de r~4.K&c, série G, t. I, p. 38-39. Il existe aussi (liasse G a~i ) des listes imprimées des bénéfices du diocèse de Troycs ( :&M.~ t. 1, p.5i).

L’annexion du pagus Blesensis au diocèse de Toul ne semble pas antérieure au Xt° siècle (voir à ce sujet un article de Léon MaxeWerly, Ltm :fM de /f< province lingonaise du

cote ~t : Barrois, dans la Rt’fne archéologique, novembre i8y5).