Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


INTRODUCTION.

dinalis LaudunensisM, factus per me J. de Ulmonte, ejus recepLorem in hac parte, a secunda die mensis junii inclusive usque ad aliam secundam -i diem junii exclusive anni revoluti, videlicet octogesimi septimi, ac eciam mensis junii Immédiate sequentis quo ad.juridicionem, etbocRtpro et ex eo quod nova composicio incipiet in julio et durabit usque ad biennum ; 1386-i 387."

Manuscrit latin 13089 de la Bibliothèque nationale, f" i4o r" à i ~7 r. -Ce compte pour l’année i386-i38’7 est spécial à l’arcMdiaeoné de.Mea.ux. ` .4. « Prothocolum omnium et. smgulorum beneRciorum ecclesiasticorum, eorum que secundum antiquam’decimarum .taxam et valorem civitatis et diocesisMeldensis." v

t Le texte de ce document nous est parvenu en_ deux copies, conservées la Bibliothèque nationale et dont aucune ne reproduit les chiffres de la taxe i" Manuscrit latin 5199, f" go ë a Soi r° ; copie de la fin du XYl" siècle. ’ Manuscrit latin 5zi8, f" 267 r° à 27~ r° ; copie de la fin du XTl" siècle (". Ce pouillé est le prototype du pouillé transcrit en i5i3. Sa rédaction est certainement antérieure à l’érection du comté de Valois en duché (juillet i/to6), car le «comte de Valois y y figure comme patron de la maladreriedo HouIIIon. . « Du compte de la seconde, décime levée A Meaux en l’année mil Y" XVIII, rendu par Me Jehan Blondet, auditus et clausus. [die] quinta septembris, [anno] millesimo quingentesimo vigesimo primo, a esté extrait la recette d’icelluy qui ensuit. »

Archives nationales. Agence générale du clergé. G’* i, f" 483 r° a 4g3 v°. En latin. 6. «’Compte pour une décyme extraordinaire levée au moys d’octobre mil cinq cens soixante et treize, avecq les décymes ordinaires. Clos le 6 sep<C7H6r<y7.–Musnyer,recepveurdesdécymesàMeaulx." »

Archives nationales. Agence générale du clergé, G** 1207, pièce cotée jadis F 63. . « Décymes. Compte pour demye année commenceant le premier jour d’octobre, mjl. cinq cens soixante treize et Rnissant le dernier jour de f. GjRes Aycelin, évêque de Laon de i3yi

à t385, fut créé cardinal du titre de SaintMarc le 23 octobre i385.

Le titre primitif a été ici remplacé par

l’intitulé suivant &MK<f !r &e~cM C !M !ta<t’ et cHcMMH J~eHc ;t. !M.