Page:Longnon - Pouillés de la province de Sens.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


L~v INTRODUCTION.

On appelait t quête au diocèse de .Nevers, un impôt que les curés recueillalejit, de,deux en deux ans, pour le déposer entre les mains du chantre de l’église cathédrale~. Cette redevance a~eté comparée à celle qu’on désignait en Normandie sous le nom de, débite~, mais il ne semble pas que la somme ainsi payée par chaque paroisse soit en rapport direct avec le chiffre deaa.pODulation~.

Le compte de la. quête que renferme le registre terrier de l’évéché de Nevers, en date de 138 y, est de beaucoup le plus ancien document permettant d’établir avec précision les limites de l’.ancien diocèse nivernais. Il a été publié une première fois. en 1860, par M. René de Lespinasse~, et l’édition que j’en donne, aujourd’hui distingue soigneusement le texte primitif des additions qu’il a pu recevoir. Le voluma original, aujourd’hui le manuscrit latin 6207 de la Bibliothèque nationale~), y est désigné par la lettre P. Le compte des procurations payées au Saint-Siège, en i36g et i3yo, par les bénéËciers du diocàse deNevers~, est tiré des Archives du Vatican, vol. 207 des Co~c~or :’e (f~ ic)3 r° à 210 r°). Le manuscrit est désigné, dans l’imprimé, par la lettre R, initiale du nom de la ville de Rome. ~R.deLespInasse, Registre terrier de re’u~c/ :e~~VeMr$~p.Bg3o.

f~.

Des additions faites au compte de 1287 signalent les diiTérences entre ies sommes qui y sont portées et celles qu’indique le rôle de l’archidiacre (p.~SoG, ~QOADEGU, etc., du présent volume.

i’ ~v.,

VIII. DIOCESE bENEVËRS.

COMPTE DE LA. QUÊTE DE 1287.

COMPTE DE PROCURATIONS DE 1369-1370. <

Lespinasse, Registre terrier de ~e’fec/te de Nevers, p. SS-y~.

M Le compte de la quête y occupe les feuilIets3v°et3r°-v’ Pour -la plus complète intelligence de ce texte, il convient de recouru’ au titre général du registre, reproduit à la page 62 du présent volume.