Page:Lucien - Œuvres complètes, trad. Talbot, tome I, 1866.djvu/63

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
27
LE JUGEMENT DES VOYELLES.

puisque vous pouvez par vous-mêmes produire un son ; le second rang appartient aux demi-voyelles, parce qu’elles ont besoin d’un auxiliaire pour être prononcées ; les législateurs ont assigné le dernier à toutes les autres lettres qui ne peuvent former un son par elles-mêmes : il est donc du devoir des voyelles de faire observer ces lois.

[6] « À l’égard de ce Tau, car je ne puis lui donner un nom plus funeste que celui qu’il porte[1], et lui-même, j’en atteste les dieux, ne saurait se faire entendre, si deux lettres aimables et gracieuses, l’Alpha et l’Upsilon, qui siègent parmi vous, ne se joignaient à lui : pour ce Tau, dis-je, il a eu, par un trait d’audace qui surpasse tous les autres, l’insolence de me chasser des mots qui formaient mon héritage paternel, et m’a forcé d’abandonner jusqu’aux conjonctions et aux prépositions. Le moyen de tolérer un abus aussi monstrueux ! Mais il est temps que je vous apprenne quelle est l’occasion et le commencement de ses injustices.

[7] « Je voyageais un jour à Cybélus[2], petite ville assez agréable, que l’on dit être une colonie des Athéniens. J’avais amené avec moi le brave Rhô, mon excellent voisin, et je logeais chez un poète comique, nommé Lysimaque[3], qui, évidemment Béotien de naissance, voulait cependant se faire passer pour être du milieu de l’Attique. Ce fut chez cet hôte que je découvris les prétentions du Tau. Jusque-là, il n’avait que rarement osé dire τετταράκοντα, quarante, et, bien qu’il me privât d’un mot dont je faisais partie, j’y voyais un fait de bonne intelligence entre lettres élevées ensemble : bien plus, lorsqu’il m’enleva τήμερον, aujourd’hui, et autres mots semblables, j’entendis cette prononciation avec patience, et je me sentis peu offensé.

[8] « Mais le jour que, enhardi par ses premiers succès, il dit καττίτερον, étain, κάττυμα, couture, πίτταν, poix, et que, dépouillant toute honte, il ajouta βασίλιτταν, reine, je fus saisi d’une violente indignation, la colère m’enflamma et je craignis qu’avec le temps on ne vînt à dire τῦκα, au lieu de σῦκα, figues. Je vous en conjure, au nom de Jupiter, pardonnez ce juste courroux à un malheureux réduit au désespoir et privé de tout soutien. Il ne s’agit point d’une perte légère et commune ; je me vois dépouillé de mes biens les plus chers, de ceux avec lesquels j’ai toujours

  1. Le Τ était considéré comme de mauvais augure, parce qu’il ressemble à une croix.
  2. Ville de Phrygie, suivant les commentateurs.
  3. Lucien est le seul auteur qui fasse mention de ce poëte.