Page:Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 5.djvu/853

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
311
partie mathématique.

le 12 mai, par M. Gambart. Cet astronome a observé la comète quatorze fois depuis le 17 mai jusqu’au 17 juin, et a calculé les élémens que nous allons rapporter.

Passage au périhélie, mai 1822, 6 j. 1 h. 56’ 21”, temps moyen compté de minuit à Marseille.

Distance périhélie 
 0,504194.
Longitude du nœud 
 177° 25’ 4”
Longitude du périhélie 
 192. 47. 45.
Inclinaison 
 53. 35. 34.
Mouvement héliocentrique 
 Rétrograde.

Seconde comète de 1822, découverte par M. Pons, à Marlia, le 31 mai. MM. Gambart et Caturégli sont les seuls astronomes qui aient observé cette comète.

Troisième comète de 1822, découverte par M. Pons le 13 juillet, et par M. Gambart le 16. M. Gambart l’a suivie avec la plus grande assiduité pendant toute la durée de son apparition. La première observation est du 20 juillet ; la dernière, du 19 octobre : le nombre total est de 43.

Toutes les observations de M. Gambart sont très-bien représentées dans la supposition que l’astre parcourait une parabole dont voici les élémens calculés par le même astronome.

Passage au périhélie, octobre 1822, 24 j. 3 h. 27’ 0”, temps moyen compté de minuit à Marseille.

Distance périhélie 
 1,146389.
Longitude du nœud ascendant 
 92° 42’ 25”
Longitude du périhélie 
 271. 47. 53.
Inclinaison 
 52. 39. 18.
Mouvement héliocentrique 
 Rétrograde.