Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/229

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
214
Sur la vaporisation des corps.

décomposer, par la chaleur, la pierre à chaux et plusieurs autres carbonates, afin de fixer l’attention sur un fait très-singulier qui, sous quelques rapports, a de l’analogie avec ceux qui ont fait le sujet de cette note, mais qui, sous d’autres, paroît au contraire s’en éloigner.