Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
261
dans la vessie des poissons.

dois rappeler que la grande quantité d’azote contenu dans la vessie natatoire des carpes, avoit été annoncée depuis longtems par M. Fourcroy. Et M. Humboldt a pareillement trouvé très-peu d’oxigène, seulement quelques centièmes, dans la vessie natatoire du gymnotus electricus, qu’il avoit pris à la surface de l’eau dans des lacs peu profonds.

J’ignore absolument à quoi peut tenir cette propriété singulière. Je ne sais si elle se soutiendra dans la suite des expériences que l’on pourra faire ; et c’est peut-être par un pur hasard qu’elle s’est présentée à moi ; mais je l’ai jusqu’à présent si constamment observée, que les matelots mêmes qui m’aidoient dans mon travail, l’avoient remarquée aussi bien que moi ; et quand on nous apportoit, ou que nous prenions nous-mêmes un poisson nouveau, ils s’empressoient d’avance de me dire s’il avoit coutume de se trouver à une grande ou à une petite profondeur, et s’il devoit en conséquence me donner une forte ou une foible détonation. Ils me l’annoncèrent même particulièrement pour le poisson que j’ai cité sous le nom de oriola, et dont je n’ai point vu le corps, mais dont la vessie natatoire seule m’avoit été envoyée d’Yviza à Formentera. Il y en avoit deux