Page:Marie Lenéru - La Paix.djvu/103

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


le demande ? Est-ce à nos fiancées de nous prêcher une mentalité de kronprinz ?


Simone

Vois comme tu es exalté… parce que je ne suis pas pacifiste.


Jean

Je le regrette pour toi.


Simone

Regrette-le aussi pour toi-même, si tu m’aimes encore un peu, car le Jean qui vient de parler, le Jean qui voit quelque chose au monde, un effort plus beau que son métier de soldat…


Jean, grave.

Achève !


Simone

L’homme qui s’est laissé séduire par de fausses et dangereuses doctrines, l’homme capable de laisser là un jour uniforme et service…


Delisle

Prends garde, Simone ! Te voilà qui te montes ! il ne faut rien exagérer !


Jean, la voix troublée.

Je veux l’entendre jusqu’au bout !