Page:Marivaux - Œuvres complètes, édition Duviquet, 1825, tome 2.djvu/516

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
506
LES ACTEURS DE BONNE FOI ,

avez entendue n’était qu’un entr’acte. Mes acteurs se sont brouillés dans l’intervalle de l’action ; c’est la discorde qui est entrée dans la troupe ; il n’y a rien là que de fort ordinaire. Ils voulaient sauter du brodequin au cothurne, et je vais tâcher de les ramener à des dispositions moins tragiques.


MADAME ARGANTE

Non ; laissons là tes dispositions moins tragiques, et supprimons ce divertissement-là. Éraste, vous n’y avez pas songé ; la comédie chez une femme de mon âge, ce serait ridicule.


ÉRASTE

C’est la chose du monde la plus innocente, madame, et d’ailleurs, madame Amelin se faisait une joie de la voir exécuter.


MERLIN

C’est elle qui nous paie pour la mettre en état ; et moi, qui vous parle, j’ai déjà reçu des arrhes. Ma marchandise est vendue, il faut que je la livre ; et vous ne sauriez, en conscience, rompre un marché conclu, madame. Il faudrait que je restituasse, et j’ai pris des arrangements qui ne me le permettent plus.