Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/288

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
238
histoire des églises et chapelles de lyon
Vitrail de Sainte-Germaine
(À la Rédemption.)

Enfin la troisième chapelle est placée sous le vocable de saint Jean-Baptiste ; elle contient les fonts baptismaux. L’autel de pierre est grand et surmonté d’une statue du saint ; le retable est dans le même style que celui des autres chapelles, quoique moins orné. La chapelle est éclairée de deux vitraux. Le plus proche de l’autel représente : 1° saint Jean baptisant la foule ; 2° le Baptême de Notre-Seigneur ; 3° le Baptême de Clovis ; 4° le Massacre des Saints Innocents. Dans la seconde verrière on voit : 1° la Sainte Vierge apparaissant à saint Bernard ; 2° Marie Mère admirable ; 3° le Martyre de sainte Marguerite : la sainte est à genoux, les yeux fixés au ciel tandis (pie le bourreau s’apprête à lui trancher la tête ; 4° sainte Yvette soigne les malades. Au fond de la nef, une petite chapelle sert de dépôt. La table de communion des chapelles est en pierre blanche, comme celle de l’autel principal, et d’un agréable dessin. La chaire est dégagée, grande et à escalier double ; le pilier qui la supporte est entouré de quatre saints personnages de l’Ancien Testament : Moïse, Aaron, David et Abraham. La cuve de la chaire est ornée de bas-reliefs : sur le devant, le Christ assis tenant en main le livre des évangiles et entouré de quatre docteurs de l’église : saint Augustin, saint Bonaventure, saint Grégoire le Grand et saint François de Sales. Entre ces personnages, quatre anges aux ailes