Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/390

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
368
histoire des églises et chapelles de lyon
Intérieur de la chapelle de l’école Ozanam.}}

fondeur. Le maître-autel en bois peint et le vitrail signé Bégule qui se voit au-dessus, sont, avec le confessionnal et la table de communion, des reliques de l’ancienne chapelle. Le plancher en ciment armé recouvert de linoléum a une peule de 15 millimètres par mètre sur toute la longueur de la nef, jusqu’aux deux marches qui surélèvent le chœur. La voûte en plein cintre est formée de briques minces recouvertes d’une chape en chaux lourde armée : elle mesure à son sommet 13m50 au-dessus du sol. Au fond s’étage la tribune principale où se trouvent deux autels ; quatre antres petits autels garnissent en bas les coins de la nef. Une seconde tribune de forme « loggia » est prise au nord dans l’épaisseur du bâtiment voisin : ici le mur est percé de trois baies séparées par des piliers à chapiteaux ioniques supportant une corniche et formant des pénétrations dans la voûte. De ce même côté sont les trois porte par où l’on accède dans l’édifice : il n’y a pas d’entrée sur les rues.

Cette nouvelle chapelle a été bénite le 26 juillet 1907. L’inauguration solennelle en a été faite quelques mois plus tard, le jour de la confirmation (28 novembre), par le cardinal Coullié.

NOTRE-DAME-DE-BELLECOMBE

Le quartier situé derrière la gare des Brotteaux, qui confine d’une part aux Charpennes et de l’autre à Villeurbanne est resté, durant de longues années, loin de tout centre religieux. Cette région dépendait de Sainte-Anne du Sacré-Cœur et ne comptait que quelques habitations éparses. Vers 1885, un grand propriétaire foncier qui était en même temps un chrétien fort généreux, M. Serre, offrit à l’administration ecclésiastique un vaste terrain pour construire une église, des écoles et des œuvres. On se mit promptement à l’œuvre et