Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/391

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
369
notre-dame de bellecombe

en un an, s’élevait, dans ce quartier autrefois déshérité, une belle église gothique à la flèche élancée et entourée de vastes bâtiments pour les usages paroissiaux.

L’administration de la paroisse fut confiée à M. l’abbé Marnas, aujourd’hui vicaire général chargé des œuvres. Sous sa direction expérimentée, et sagement audacieuse, ce quartier fut évangélisé au fur et à mesure de l’extension matérielle qu’il prenait. M. Jarosson, successeur de M. Marnas, continue celle tradition de dévouement.

L’église est, nous l’avons dit, de style gothique à trois nefs avec chapelle absidiale.

Notre-Dame de Bellecombe.

La façade de l’église porte au tympan une statue de Marie Immaculée foulant aux pieds le serpent, elle est placée dans une gloire et entourée de douze étoiles.

Le maître-autel est de pierre blanche, orné sur le devant, d’un bas-relief représentant les disciples d’Emmaüs, ainsi que les quatre évangélistes avec leurs symboles. Contre le mur, est un grand Christ. Derrière le chœur se trouve une chapelle absidiale, dédiée au Sacré-Cœur, avec autel de pierre blanche formant table, soutenue par trois colonnettes de marbre rouge, et surmontée d’une statue du Sacré-Cœur. À droite est placée la chapelle de la Sainte Vierge ; l’autel est de pierre blanche, avec retable portant les noms de Jésus et Marie ; il est surmonté d’une statue de la Vierge-Mère en marbre blanc, œuvre d’Aubert. La chapelle de gauche est sous le vocable de saint Joseph ; l’autel de pierre est orné, au-devant, de lis sculptés en relief. Au-dessus de l’autel est une statue de marbre blanc signée : L. Castex, représentant saint Joseph méditant sur le mystère de l’Incarnation ; de la main droite, il lient une hache, symbole de son humble métier ; il porte l’index de la main gauche sur la bouche en signe de réflexion.