Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/407

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
385
œuvre de la croix

Léon XIII, le 2 octobre 1893, approuva et confirma la congrégation de l’Adoration du Sacré-Cœur.

Façade de la nouvelle chapelle du Sacré-Cœur des Chartreux.

La communauté du Sacré-Cœur s’est livrée à l’enseignement jusqu’à ces dernières années. Elle possédait deux pensionnats très fréquentés, celui de la rue Pierre-Dupont et celui de Grandris. Le surnaturel et l’esprit religieux de la congrégation étaient assurés par la direction ferme et prudente des Missionnaires diocésains, dont plusieurs portèrent des noms que l’histoire n’oubliera pas : les Mioland, les Gonindard et les Desgeorge.

La chapelle des religieuses est située 38, rue Pierre-Dupont. Le maître-autel, de marbre blanc, est décoré d’une marqueterie de marbres de différentes couleurs ; au-devant, un bas-relief représente un cœur entouré d’épines au milieu d’une gloire. La porte du tabernacle est ornée de sculptures en cuivre repoussé représentant la fontaine d’eau vive où se désaltèrent deux colombes ; au-dessus, dans le bas-relief de marbre, l’image de l’Agneau divin couché sur le livre aux sept sceaux.

Au fond du chœur, on a placé un tableau du Sacré-Cœur. À gauche du maître-autel se trouve un plus petit, de bois peint, sous le vocable de la Sainte-Vierge et surmonté d’une statue de la Vierge-Mère ; un autre, tout semblable, placé à droite, est dédié à saint Joseph ; il est surmonté d’une statue représentant le patriarche tenant en ses bras, l’Enfant Jésus endormi. À l’entrée du chœur se voient deux statues, à gauche l’ange gardien et à droite saint Benoît.

De chaque côté de la nef, se trouvent les stalles des religieuses, celle de la supérieure est particulièrement ornée. La voûte est décorée de caissons en reliefs sur un fond bleu parsemé d’étoiles d’or. Les murs sont ornés de peintures simulant des draperies, avec, au-dessus, une série de blasons. Le long du mur latéral de gauche et au-dessus de l’entrée de la chapelle s’ouvre une vaste tribune.

ŒUVRE DE LA CROIX

Dans le premier volume, nous avons longuement parlé de l’œuvre du Calvaire. Voici maintenant une œuvre semblable, créée à l’usage des hommes atteints de plaies, par deux