Page:Mary Summer - Histoire du Bouddha Sakya-Mouni, 1874.djvu/187

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tères, un corps désormais immobile. Sur le pâle visage du saint, les angoisses de la mort ont fait place au calme de la béatitude. Paradis ou Nirvâna, régions sereines, quel que soit le nom qu’on vous donne, vous avez reçu l’âme d’un juste !