Page:Maupassant - Œuvres posthumes, I, OC, Conard, 1910.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
264
ŒUVRES POSTHUMES.

— Et le latin, monsieur Piquedent ?

— Oh ! mon Dieu, le latin, le latin, le latin, voyez-vous, il ne nourrit pas son homme !


La Question du latin a paru dans le Gaulois du jeudi 2 septembre 1886.