Page:Michelet - OC, Les Femmes de la Révolution, Les Soldats de la Révolution.djvu/481

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
479
APPENDICE

rapports ou des pièces longues et techniques, qui surchargeraient un travail dont le mérite est d’être rapide comme la vie.

« Moi-même je prépare dans ce moment une publication de tout ce qui pourra intéresser le public dans la vie et les œuvres de ce grand homme. On trouvera là, dans l’avenir, tout ce que la famille du général Hoche a pu arracher au temps et à toutes les causes de destruction qu’il amène avec lui.

« Permettez-moi, madame, de vous dire que, tout enfant, je me rappelle avoir assisté à la visite que M. Michelet vint faire à ma grand’mère. J’ai toujours conservé le souvenir des longs cheveux blancs qui encadraient son visage, il y a plus de trente ans.

« Veuillez agréer, madame, l’expression de ma respectueuse considération.

« Le Mis des Roys. »


V


Lettre de Mazzini à Michelet.

Au moment de parler de Mazzini et du siège de Rome, Michelet avait écrit à Mazzini pour le prier de l’éclairer sur quelques faits du siège, notamment sur l’héroïque défense du Vascello.

Voici la réponse de Mazzini :


« 5 mai.
« 2, Sidney place, Brompton.
« Monsieur,

« Je suis fier de votre sympathie. J’ai souvent puisé dans vos écrits non seulement le sens du passé, mais ce rassérénement de l’âme que le magnétisme de la foi peut seul donner. Vous êtes pour moi un des précurseurs de l’Église de l’avenir. Je ne vous estime pas seulement, je vous aime.

« … N’écrivez pas sur le Vascello autrement qu’en y voyant le collectif. Tout le monde y a été héros. Et tout ce que vous pourriez inexactement écrire sur des individualités amoindrirait le nous italien qui s’est puissamment affirmé sur ces décombres.

« Mais je serais désolé si ce que je vous dis vous faisait