Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome I.djvu/162

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
134
48
fabliau x

Mes Blere nel vout endurer,
Ainz sache le liens si fors,
Du jardin la traïna fors :
Tant l’a menée par ostez,
Par chanevières et par prez,
Qu’elle est reperie à son estre
Avoecques la vache le prestre,
Qui moult à mener li grevoit.
Li vilains garde, si le voit ;
Moult en a grant joie en son cuer.
« Ha, fet li vilains, bêle suer,
Voirement est Diex bon doublère,
Quar li et autre revient Blère ;
Une grant vache amaine brune ;
Or en avons nous .II. por une :
— Petis sera nostre toitiaus. »
Par example dist cis fabliaus
Que fols est qui ne s’abandone ;
Cil a li bien cui Diex le done,
Non cil qui le muce et enfuet ;
Nus hom mouteplier ne puet
Sanz grant éur, c’est or del mains.
Par grant éur ot li vilains
.II. vaches, et li prestres nule.
Tels cuide avancier qui recule.

Explicit de Brunain la vache au Prestre.