Page:Montesquieu - Pensées et Fragments inédits, t2, 1901.djvu/553

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


1735), jésuite, fit de L’Orphelin de Tchao une traduction, qui parut, en 1735, dans la Description de la Chine, du père Du Halde. Voltaire s’en inspira, en 1754, lorsqu’il composa son Orphelin de la Chine.

Page 35, lignes 21 à 24. — On sait que, du XIVe au XVIe siècle, il parut, dans l’Europe occidentale, une série de romans de chevalerie intitulés Amadas ou Amadis... de Gaule ou d’ailleurs.

Page 37, lignes 18 et 19. — M. de La Valterie publia en 1681 et 1682, ses traductions de l’Iliade et de l’Odyssée.

Page 38, lignes 17 et 18. — Plutarque, Vie de Brut us, chap. x1v à xv11.

Page 38, lignes 25 et 26. — Suétone, Vie de Néron, chap. Xlv11 à XLIX.

Page 39, ligne 8. — Nonius Marcellus, grammairien latin du IIIe siècle, nous a laissé un traité De Proprietate Sermonis.

Page 39, lignes 18 à 20. — Cette phrase, qui n’est pas ponctuée dans le manuscrit, est obscure; d’autant plus qu’on y trouve égale (et non égal) écrit, entre les lignes, d’une main étrangère.

Page 40, ligne 21.— Horace, Odes, liv. III, IX, v. 1.

Page 40, ligne 24. — C’est à Lydie qu’Horace fait dire qu’elle mourrait deux fois pour Calais.

Page 41, lignes 1 et 2. —Virgile parle de Maevius dans sa IIIe Églogue (v. 90), et Horace, dans sa Xe Épode (v. 2).

Page 41, ligne 6. — Montesquieu rapproche ici d’Ovide Roger de Rabutin (1618-1693), comte de Bussy, qui écrivit l’Histoire amoureuse des Gaules (1665) et encourut un exil de dix-sept ans.

Page 41, lignes 10 et 11.— Dans ses Fastes (liv. II, v. 827 et 828), Ovide dit:

Quœque potest narrât. Restabant ultima; flevit, Et matronales erubuere gêna.

Montesquieu cite inexactement le premier de ces vers dans les n»» 877, 878 et 879.

Page 42, lignes 16 et 17. — Corneille, Horace, acte III, scène v1, v. 30, et Médée, acte Ier, scène v, v. 48.

Pages 46, lignes 21 à 24. — Quinte-Curce, Histoire d’Alexandre-le-Grand, liv. X, chap. 11.

Page 46, lignes 24 à 30. — Arrien, Anabase, liv. V, chap. xxvm.

Page 47, ligne 6. — Athénée, Deipnosophistes, liv. VII, chap. XC.

Page 47, ligne 14. — Montesquieu avait ajouté d’abord: « ce