Page:NRF 7.djvu/1065

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


.ES POÈMES 1059

Duhamel et leurs compagnons ont élu la veine la plus riche et a plus féconde, quand, abandonnant à M. Romains l'enthou-

iasme collectif, les vastes aspects de foule et les généralisations

•piques, ils se sont tournés humblement vers l'homme, vers 'homme individuel, celui-là avec plus d'amour, celui-ci avec dIus de curiosité perspicace. Mais il me semble que cette ittitude ne prendra toute son importance, toute sa valeur que lors du lyrisme direct, dans des œuvres plus fortement objec-

ives. " Le but proposé fut bien toujours de parler aux hommes.

Le désir grandit de leur parler plus directement, plus immé- iiatement et de les entretenir davantage d'eux-mêmes. " Ap- Dlaudissons à ce désir. Mais il nous conduit au roman, au irame, ou du moins à une sorte de poésie plus proche du roman et du drame. Comment mieux réussir à entretenir les [lommes d'eux-mêmes qu'en leur présentant leur image ? Lorsque les nouveaux poètes ont dit leur sympathie pour l'homme, lyriquement ils ont tout dit — et nous attendons i'eux, après cette confession — si neuve hier, déjà si mono- tone — et des portraits des personnages. " Introduction à la ne poétique " selon le mot de M. Desjardins rapporté dans Pro/>os critiques... Introduction au poème objectif, ajouterai-je. V^oilà le sens du Lizre d^ Amour et de Compagnons. Et seul l'espoir iju'ils nous permettent saura compenser demain un certain appauvrissement du chant lyrique. — Mais ici les complexités £t les difficultés les plus grandes de l'art, du métier d'art rentrent en jeu. Les poètes nouveaux ont assez de cœur et de force pour les affronter et les vaincre.

Soyons directs, soyons modernes ! Pourtant si nous tenons à ne pas nous priver des moyens les mieux éprouvés de la poésie ne restreignons pas son objet à l'expression immédiate et appa- remment actuelle d'un sentiment ou d'une idée. Si le préjugé ie l'antique, si le préjugé romantique sont aujourd'hui à peu près morts, ne laissons pas s'enraciner un préjugé pour le moins

�� �