Page:NRF 7.djvu/580

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


574 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Et Saint Jean de Vertus comme un beau jeune homme au milieu de la Craie Champenoise ? Et Mont-Saint-Martin qui sera mûr dans cinquante ans ?

Et Saint-Thomas de Fond-d'Ardenne qu'on entend le soir appeler comme un taureau du milieu de ses marécages ?

Mais Justitia que j'ai faite la dernière, Justitia ma fille est plus belle !

ANNE VERCORS. — J'irai y faire ex-voto de mon bâton.

PIERRE DE CRAON. — Elle-même est dé- diée dans mon cœur, rien n'y manque plus, elle ne fait plus qu'un morceau.

Et pour le faîte.

J'ai trouvé la pierre que je cherchais, non déta- chée par le fer,

Plus douce que l'albâtre et d'un grain plus serré que la meule.

Comme les frêles os de la petite Justitia servent de base à mon grand édifice,

C'est ainsi qu'à son sommet en plein ciel je mettrai cette autre Justice,

Violaine la lépreuse dans la gloire, Violaine l'aveugle dans le regard de tous.

Et je la représenterai les mains croisées sur la poitrine, comme l'épi encore à demi prisonnier de ses téguments,

�� �