Page:Notices sur les rues de Nantes 1906.djvu/187

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

année qu’on lui appliqua le nom du membre du Gouvernement provisoire de 1848, Alexandre-Auguste Ledru-Rollin, né à Paris en 1808, mort en 1874.




Rue Leglas-Maurice
Premier arrondissement. Paroisse de Saint-Félix.
De la rue François-Bruneau à la rue Cochard-Polenne.

Le nom fut attribué par les habitants à la rue qui desservait la fabrique de meubles établie en 1874 sur des terrains incultes par le grand industriel nantais. Mais c’est une voie non classée, dont le sol appartient à un particulier.




Rue Le Huédé
Sixième arrondissement. Paroisse de Sainte-Anne.
De la rue Miséry à la place des Garennes.

Une décision municipale du 21 mai 1890 dénomme ainsi cette voie pour rappeler le souvenir de l’ancien curé de la paroisse, dont le nom est demeuré populaire.

Le Huédé, Jean-Noël, né à Batz en 1807, vicaire à Chantenay en 1831, fondateur et premier curé de Sainte-Anne, le 22 novembre 1846, chanoine honoraire en 1870, mourut le 6 décembre 1884.

Présentement la rue s’étend de l’autre côté de la place où elle devient cul-de-sac.




Rue Lekain
Cinquième arrondissement. Paroisse de Saint-Nicolas.
De la rue du Calvaire à la rue Scribe.

Un procès-verbal du 14 ventôse, an V, dit que la ruelle (c’est ainsi qu’elle est indiquée à ce moment) est encombrée par les dépôts qu'y accumule le sieur de l’Orme ». Il s’agissait, en la circonstance, des travaux entrepris pour le boulevard et les voies voisines. Une lettre du 26 juillet 1817 nous