Page:O'Followell - Le corset, 1905.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

45

de cette époque des types bien nets de chacun de ces costumes.

Les deux premiers portraits reproduits représentent l'un Anne, dauphine d'Auvergne, femme de Louis II, duc de Bourbon, qu'elle épousa en 1371, l'autre une des suivantes de cette dauphine. Toutes deux portent la cotte hardie au corsage absolument collant ; les cottes hardies de ces deux personnages sont blasonnées en mi-partie comme c'était l'usage pour les femmes mariées.

Le troisième portrait est celui de Jacqueline de la Grange, femme de Jean de Montagu, grand ministre de France sous Charles VI, elle porte un corsage séparé de la jupe mais dessinant très exactement le buste.

Fig. 25. — Une suivante d'Anne d'Autriche.

En dehors de ces deux types primordiaux et les plus anciens des robes à corsage-corset, les estampes qui reproduisent des personnages du XIVe siècle nous montrent en core une troisième façon de porter sur le thorax un vêtement ajusté. -Considérez en effet les trois figures 27, 28, 29, et qui sont dans l'ordre, le portrait d'une femme inconnue; le portrait de Jeanne de Flandre, épouse de Jean de Mont-