Page:Ozanam - Œuvres complètes, 3e éd, tome 10.djvu/217

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tête fatiguée. Au reste nous causerons de tout cela ensemble lorsque nous nous verrons ici. Tachez que ce soit au mois d’avril. Venez avec les fleurs, poëte. Je suis allé chez M. de Lamartine, il y a peu de temps. Entouré d’hommes politiques, il ne m’a presque rien dit ; mais, en revanche, madame de Lamartine m’a témoigné une extrême bonté. Mes visites à Montalembert n’ont pas si bien réussi je n’ai pas encore pu le rencontrer quand je le verrai, je ne vous oublierai pas.

Je vous prie de nouveau de vouloir bien m’envoyer vos observations et toutes celles que vous pourrez recueillir sur mes deux articles, surtout les critiques qui pourraient porter sur des points de religion. Saint Thomas avant d’être archevêque n’était pas prêtre, il est vrai, mais il était diacre, archidiacre même engagé par conséquent dans les Saints Ordres et dans la hiérarchie ecclésiastique. Cependant il est bien probable que la grâce du sacerdoce et de l’épiscopat opéra dans cette grande âme. J’essayerai d’insister la-dessus. Notre ami Lallier va bien et vous fait ses compliments. Nous sommes ici une troupe de Lyonnais qui vous aimons tous.