Page:Pétrarque - Lettres de Vaucluse, trad. Develay, 1899.pdf/8

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Lettre-préface[1]

à Guido Sette
Archevêque de Gênes

Vous vous rappelez qu’à la fleur de notre jeune âge, que nous passâmes sur la paille des grammairiens, comme dans un lieu de délices, mon père et votre oncle, qui avaient alors l’âge que nous avons maintenant, vinrent un jour, suivant leur coutume, à cette petite ville de Carpentras. Votre oncle, comme étranger, conçut le désir, né sans doute du voisinage et de la nouveauté du spectacle, de voir cette belle fontaine de la Sor-

  1. Dans cette lettre adressée à l’un de ses amis d’enfance, Pétrarque, déjà vieux, repasse sa vie entière. Nous en avons extrait ses souvenirs de Vaucluse.