Page:Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
51

avec la richesse du sol. C’est aussi ce qui existe et il n’y en cela rien de surprenant.

§IV. — Phénomène Climatérique.

Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884 (illustration page 51-1).pngD’abord, il faut poser en principe, avec le savant Dr Bell que pour les pays inclinés vers la Baie-d’Hudson, la rigueur du climat semble plutôt dépendre de l’altitude que de la latitude des lieux. De sorte que les régions situées à la hauteur-des-terres sont en comparaison et je crois même d’une façon absolue, plus froides que les parties septentrionales, mais moins élevées au-dessus du niveau de la mer.

En effet quand je compare la région de la Rivière Frédéric avec celle du Lac Abittibi, qui pourtant est plus au sud, il est impossible de ne pas remarquer une énorme différence toute en faveur de la première.

Altitudes & Latitudes.

Or, cette zone de la Rivière Frédéric, que je considère, à bon droit, comme la plus favorisée se trouve à une altitude moyenne un peu moindre que celle de la Rivière Mattawan.

Paradis - Le Temiscamingue a la Baie-d'Hudson BAnQ P134S1D1, 1884 (illustration page 51-2).png

Prenant également la ville de Mattawan comme point de comparaison des latitudes, nous voyons qu’Abittibi se trouve à 165 milles en ligne directe au Nord de Mattawan tandis que la Rivière