Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



I

La Houle de la Corbière[1]


Au temps où les grands-pères des plus âgés de la paroisse n’étaient pas encore en culottes, Agnès Depais demeurait avec son mari dans une maison isolée, sur la route de la pointe de la Corbière, et c’était celle qui était la plus voisine de la Houle aux fées dont l’entrée se voit de la mer. Souvent, pendant le silence de la nuit, elle entendait le bruit d’un rouet à filer de la laine, et le son assourdi semblait venir de sous la pierre de son foyer. D’autres fois, un coq chantait sous la terre, un enfant pleurait, ou il semblait à Agnès

  1. La Houle de la Corbière, qui s’appelle aussi le Nitou Corbin ou le Nid aux Corbeaux, est située dans la commune de Saint-Cast, canton de Matignon (Côtes-du-Nord).