Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/287

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



§ I. — Chansons enfantines.

I. — Ronde.
La plus belle fille qu’il y ait au monde,
Fleur de lilas comme fleur de rose,
La voici à mon côté droit,
Fleur de rose comme fleur de lilas.
Mademoiselle[1], entrez en danse,
Fleur de lilas comme fleur de rose,
Et embrassez qui vous plaira,
Fleur de rose comme fleur de lilas.

(Ercé près Liffré.)

  1. Ou monsieur ; la personne ainsi désignée entre dans le rond et va embrasser qui lui plait.