Page:Paul Sébillot - Littérature orale de la Haute-Bretagne.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les filles qui se marient
Ne sont point sans souci.
Ton ton, etc.
Les filles qui se marient
Ne sont point sans souci. (bis)
Le joure de leurs noces,
Mettent leurs plus beaux habits.
Ton ton, etc.
Le joure de leurs noces,
Mettent leurs plus beaux habits. (bis)
Le lendemain des noces,
Un bouquet de souci.
Ton ton, etc.
Le lendemain des noces,
Un bouquet de souci, (bis)
Et le troisième jour,
Tout est déjà fini.
Ton ton, etc.
Et le troisième jour,
Tout est déjà fini. (bis)
Adieu, père et mère,
Parents et amis,
Ton ton, etc.
Adieu, père et mère,
Parents et amis. (bis)