Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/195

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DES SAINTS INNOCENTS

Hommes malins alors vous ne faites plus le malin.

Hommes savants alors vous ne faites plus le savant.

Hommes qui avez été à l’école alors vous ne savez plus rien

Et vous n’avez plus qu’à courber le front

(C’est d’ailleurs ce que vous faites, il faut vous rendre cette justice)

Quand un mot d’enfant passe dans le cercle de famille,

Quand un mot d’enfant

Tombe

Dans le fatras quotidien,

Dans le bruit quotidien,

(Dans le soudain silence)

Dans le recueillement soudain

De la table de famille.

hommes et femmes assis à cette table soudain cour- bant le front vous écoutez passer

Votre ancienne âme.

Quand un mot d’enfant tombe Comme une source, comme un rire, Comme une larme dans un lac.

187