Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/196

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE M Y S T E R E

hommes et femmes assis à cette table soudain cour- bant le front, l’œil fixe, et les doigts immobiles et arrêtés et légèrement tremblants sur le morceau de pain,

Les doigts agités d’un léger tremblement, la respiration

arrêtée, Vous écoutez passer Votre ancienne âme.

Une voix est venue,

Hommes à table.

Comme d’une autre création même.

Une voix est montée,

Hommes à table,

Une voix est venue.

C’est d’un monde où vous étiez.

Une source a jailli,

188