Page:Pelletan - Les Associations ouvrières dans le passé.djvu/28

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Étudions maintenant ces « collèges » ouvriers, qu’on n’avait jamais détruits tout à fait, mais qui reparaissent au jour à une époque sur laquelle les documents abondent, heureusement pour l’histoire.