Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/147

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
137
Cendrillon.

ges & des citrons. Cendrillon ne ſe ſentoit pas de joye : elle leur demanda le nom de cette Princeſſe ; mais elles luy répondirent qu’on ne la connoiſſoit pas, que le Fils du Roi en eſtoit fort en peine, & qu’il donneroit toutes choſes au monde pour ſçavoir qui elle eſtoit. Cendrillon ſourit & leur dit, elle eſtoit donc bien belle ? Mon Dieu ! que vous eſtes heureuſes, ne pourrois-je point la voir ? Helas ! Mademoiſelle Javote, preſtez-moi