Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/148

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
138
Cendrillon.

voſtre habit jaune que vous mettez tous les jours : vraiment, dit mademoiſelle Javotte, je ſuis de cet avis, preſtez voſtre habit à un vilain Cucendron comme cela, il faudroit que je fuſſe bien folle. Cendrillon s’attendoit bien à ce refus, & elle en fut bien aiſe, car elle auroit eſté grandement embarraſſée ſi ſa ſœur eut bien voulu luy preſter ſon habit. Le lendemain, les deux ſœurs furent au bal, & Cendrillon auſſi, mais en-