Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/69

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

donner. Elles n’en vouloient point toutes deux, & se le renvoyoient l’une à l’autre, ne pouvant se resoudre à prendre un homme qui eut la barbe bleüe. Ce qui les degoûtoit encore, c’est qu’il avoit déja épousé plusieurs femmes, & qu’on ne sçavoit ce que ces femmes estoient devenuës. La Barbe bleuë pour faire connoissance, les mena avec leur mere, & trois ou quatre de leurs meilleures amies, & quel-