Page:Perrault - Histoires ou contes du temps passé, avec des moralitez, 1697.djvu/97

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

alla dans une garenne où il y avoit grand nombre de lapins. Il mit du son & des lasserons dans son sac, & s’estendant comme s’il eut esté mort, il attendit que quelque jeune lapin, peu instruit encore des ruses de ce monde, vint se fourer dans son sac pour manger ce qu’il y avoit mis. À peine fut-il couché, qu’il eut contentement ; un jeune étourdi de lapin entra dans son sac, & le maistre chat tirant aussitost les cordons