Page:Petrović-Njegoš - Les Lauriers de la montagne, trad. Veković, 1917.djvu/173

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ÉVÊQUE DANILO


C’est la même chose alors et aujourd’hui,
le temps suivra son cours ;
les anciens ont arrangé cela.


IGOUMANE STÉFAN


Qui que ce soit, il n’a pas bien fait.


(Un jeune homme vient vers eux ; il baise d’abord la main de l’évêque puis celle d’igoumane Stéfan.)


ÉVÊQUE DANILO


Qu’y a-t-il, jeune homme ? d’où viens-tu ?
vas-tu nous raconter quelque chose de bon ?


JEUNE HOMME


J’arrive de Riéka[1] à présent ;
Serdar Yanko m’envoie vers toi,
pour te dire ce qui s’est fait chez nous.

  1. Petite ville au Monténégro située sur la rivière Tzrnoyévitch, qui se jette dans le lac de Scutari ; au-dessus de cette ville est la petite forteresse d’Obod, souvent nommée dans Gorski Viyénatz. Le Kadi (chef religieux musulman) habitait à Obod.