Page:Phonétique d'un parler irlandais de Kerry.pdf/118

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
100
LE SYSTÈME VOCALIQUE

On observe une tendance à abaisser le deuxième élément par assimilation avec à et a, la diphtongue se rapprochant de aea.

l’atb (leadhb) « bout, langue » ; l’atbo:g (leadhbôg), dans l’atbo:g u:’Il’fi: (leadhbôg ôinsighe) « sotte fainéante » ; [fats ou l’aIS (leigheas) « remède » ; t’ràfdâ:n (treaghdân) « pou ».

§ 199. AU, au (écrit -amh(a)-, -omh(a)-, -abh(a)-,-obh(a)-, a ou o suivis de II, m, nll).

Le premier élément varie considérablement, et il semble qu’ici on puisse distinguer des variations locales. La prononciation commune à Dunquin est AU, avec une voyelle ultrabasse non arrondie, mais située tout à fait à l’extrémité arrière des sons a (plus en arrière que français pâte) il existe par ailleurs une prononciation au, ou même ou, avec assimilation du premier élément au deuxième élément ; on a alors une voyelle d’arrière arrondie, basse ou même moyenne, qui se distingue des sons o (0 ou o) qu’offre par ailleurs le parler en ce que 0 premier élément de diphtongue est plus franchement d’arrière (voyelle du type d’anglais law). Cette deuxième prononciation est usuelle dans Parôiste Mordhach et semble caractéristique de la région Nord-Est de Dunquin. Nous transcrivons régulièrement AU, mais signalons une fois pour toute que ou se rencontre également.

AU ne peut se trouver en contact qu’avec des consonnes vélaires.

AU (abha) « rivière » ; cf. dodhdy fe an AU (d’ôlfadh sé an abha) « il boirait la rivière » ; bAurjk (banne) « banc de poissons » ; brAuntdnds (bronntanas) « présent » ; khun (clann) « progéniture » ; dlûn (domhan) « monde » ; fAUIl (fonn) « désir » : gÂûnd (gamhna), plur. de gétÙlll’ (gamhain) « veau » ; lflÃÙlltaz (manntach) « brèche-dent » ; pAul (poil) « trou » ; 9 rAUS (an rabhas ?) « est-ce que j’étais ? » ; rAurtd (rabharta) « grande marée » ; SAUI (sali) « de l’autre côté » ; tAun (tonn) « vague (subst.) » ; trAum (trom) « lourd ».

Pour flottement entre AU et O : ou u : cf. §§ 16g et 175.

§ 200. aV, aui (écrit abhai, -arnhai-, obhai, omlzai).

Le premier élément est assez variable, mais moins que dans le cas