Page:Pierre de Coubertin - L’Éducation anglaise en France, 1889.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
170
projets et espérances

c’est une affaire de mode, et la mode est si changeante ! Puissions-nous ne jamais tomber dans les errements que d’autres ont à se reprocher à cet égard. Les enfants de France doivent grandir dans l’air français, sur le sol de France ; peu importe d’où viennent les méthodes pourvu qu’elles soient appliquées par des Français. Voilà une règle absolue qui ne souffre pas d’exception. L’enfant devenu homme s’en ira alors visiter les autres peuples avec profit ; il les regardera avec des yeux français, et la France sera son terme de comparaison ; et s’il va résider parmi eux, en toute confiance on le laissera partir parce que la France partira avec lui, enfermée dans son cœur !