Page:Pierre de Coubertin - L’Éducation anglaise en France, 1889.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE iii

L’ÉCOLE MONGE À ETON

La conférence que l’on va lire contient le récit d’une petite expédition en Angleterre ingénieusement combinée et dont le succès a été complet. M. Godart ne pouvait mieux faire que d’emmener quelques-uns de ses élèves visiter les collèges anglais ; nulle explication ne vaut un voyage.

La conférence eut lieu le vendredi soir 15 juin à l’école Monge ; je la transcris ici telle quelle :

Mes amis,

J’ai accepté, je pourrais plutôt dire sollicité la mission de vous parler d’un des plus courts, mais des plus agréables voyages que j’aie jamais faits : celui qui m’a conduit aux vacances de la Pentecôte en Angleterre, en compagnie du directeur, de quelques professeurs et d’une douzaine d’élèves de cette école.