Page:Pierre de Coubertin - L’Éducation anglaise en France, 1889.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
38
à l’école monge

pas acceptée ; je sais bien qu’il y a là quelque invraisemblance. Et oui, ces enfants sont des hommes ; on parle toujours de leurs muscles solides ; mais leur caractère l’est bien davantage et c’est ce que j’admire le plus dans ce système d’éducation Vous me permettrez de revenir tout à l’heure sur ce sujet-là.

Le déjeuner eut lieu chez d’aimables professeurs qui se partagèrent les invités ; nous étions huit à la table de M. Mitchell, dont la maison est importante et contient près de quarante élèves ; leurs chambres donnent sur des corridors qui forment un véritable dédale ; chaque chambre est petite, mais constitue un « chez soi » véritable ; des gravures, des panoplies et surtout des raquettes, des balles, parfois un casque et un fusil de volontaire, ou une paire d’avirons en miniature remportée comme prix dans quelque régate, apprennent d’un coup d’œil au visiteur quelles sont les occupations favorites de celui qui habite ce petit sanctuaire très personnel… À cette heure de l’après-midi, la plupart des chambres étaient vides : quelques élèves pourtant nous firent les honneurs des leurs, et un Écossais nous régala d’un petit air de cornemuse qui lui valut une ovation. — Dans le parc, sous les grands arbres, au bord de la rivière, sur les pelouses unies que la tondeuse, dans sa marche régulière, semble rayer de velours et de satin, on